mardi 11 février 2014

Prendre pleinement sa place avec l'EFT

Vous pouvez pratiquer cet exercice comme un rituel quotidien et voyez ce qui en résulte. Il est probable que votre vie va se dérouler de manière plus positive et peut-être plus simple comme le constate Eagelmoon Raes, à l'origine de cette idée.

Commencer par tapoter sur le point karaté en prononçant, de préférence à voix haute, les phrases suivantes :

Même si c'est ma lumière et pas mon ombre qui m'effraie le plus, je m'accepte comme je suis

Même si ma plus grande peur est que je sois puissant au-delà de toute mesure, je m'accepte comme je suis

Même si me faire tout petit ne sert pas le monde, je m'accepte comme je suis

Puis...

Coin du Sourcil
- Notre crainte la plus profonde n'est pas de ne pas être à la hauteur.

Coin de l'Oeil - Notre crainte la plus profonde est que nous soyons puissants
au-delà de toute mesure.

Sous l'Oeil - C'est notre propre lumière, et non pas notre ombre qui nous
effraie le plus.

Sous le nez - Nous nous demandons : qui suis-je moi, pour être brillant,
superbe, talentueux et fabuleux ?

Menton - Il faudrait plutôt se demander : qui êtes-vous, pour ne pas l'être ?

Clavicules - Vous êtes un enfant de Dieu.

Sous le bras - Vous faire tout petit ne sert pas le monde.

Tête - Ce n'est pas être éclairé que de vous rapetisser pour éviter
que les autres se sentent en insécurité auprès de vous.

Coin du Sourcil - Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous.

Coin de l'oeil - Elle n'est pas réservée à quelques-uns ;

Sous l'Oeil - elle est en chacun de nous,

Sous le nez - et en laissant briller notre propre lumière,

Menton - inconsciemment nous donnons aux autres la permission

Clavicules - de faire de même.

Sous le bras - En nous libérant de notre propre peur,

Tête - notre présence libère automatiquement les autres.


Deuxième ronde :

Coin du Sourcil - Ma crainte la plus profonde n'est pas de ne pas être à la hauteur.

Coin de l'Oeil - Ma crainte la plus profonde est que je sois puissant
au-delà de toute mesure.

Sous l'Oeil - C'est ma propre lumière, et non pas mon ombre qui m'effraie le plus.

Sous le nez - Je me demande : qui suis-je moi, pour être brillant, superbe,
talentueux et fabuleux ?

Menton - Il faudrait plutôt que je me demande : qui suis-je moi, pour ne pas l'être ?

Clavicules - Je suis un enfant de Dieu.

Sous le bras - Me faire tout petit ne sert pas le monde.

Tête - Ce n'est pas être éclairé que de me rapetisser pour éviter que les autres
se sentent en insécurité auprès de moi.

Coin du Sourcil - Je suis né pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en moi.

Coin de l'oeil - Elle n'est pas réservée à quelques-uns ;

Sous l'Oeil - elle est en chacun de nous et en moi

Sous le nez - et en laissant briller ma propre lumière,

Menton - inconsciemment je donne aux autres la permission

Clavicules - de faire de même.

Sous le bras - En me libérant de ma propre peur,

Tête - ma présence libère automatiquement les autres.


Troisième ronde (remplacer il par elle quand on est une femme ):

Coin du Sourcil - Sa crainte la plus profonde n'est pas de ne pas être à la hauteur.

Coin de l'Oeil - Sa crainte la plus profonde est qu'il soit puissant
au-delà de toute mesure.

Sous l'Oeil - C'est sa propre lumière, et non pas son ombre qui l'effraie le plus.

Sous le nez - Il se demande : qui suis-je moi, pour être brillant, superbe, talentueux et fabuleux ?

Menton - Il faudrait plutôt qu'il se demande : qui est-il, pour ne pas l'être ?

Clavicules - Il est un enfant de Dieu.

Sous le bras - Se faire tout petit ne sert pas le monde.

Tête - Ce n'est pas être éclairé que de se rapetisser pour éviter que les autres
se sentent en insécurité auprès de lui.

Coin du Sourcil - Il est né pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en lui.

Coin de l'oeil - Elle n'est pas réservée à quelques-uns ;

Sous l'Oeil - elle est en chacun de nous et en lui

Sous le nez - et en laissant briller sa propre lumière,

Menton - inconsciemment il donne aux autres la permission

Clavicules - de faire de même.

Sous le bras - En se libérant de sa propre peur,

Tête - sa présence libère automatiquement les autres.

Par Eagelmoon Raes, s'inspirant de la prière de Marianne Williamson (extrait de son ouvrage Un retour à l'amour)
http://www.emofree.com/Articles2/tapping-on-prayer.htm

Traduit et adapté par Louis Szabo

Je vous laisse découvrir la puissance de cette prière et de ses effets.
Vos commentaires ou témoignages sont les bienvenus.

NB : il est intéressant de tapoter avec les trois formes,
le nous, je ,il car cela permet de contourner des résistances inconscientes et de plus une forme peut vous "parler" plus que l'autre...